News

Memmert classe les étuves pour chauffage de couvertures IFbw en tant que produit médical

Les étuves pour chauffage de couvertures sont indispensables pour les soins des blessés graves, dans la salle de réanimation des urgences. Les couvertures et chiffons préchauffés précisément dans une étuve Memmert sont immédiatement accessibles afin d’envelopper les patients chaudement avant et après une opération et de réduire le risque de complications tels que l’infection des plaies, les troubles cardiovasculaires, les troubles du rythme cardiaque ou les problèmes de circulation.

0811Après la récente classification de l’incubateur CO2 ICOmed de Memmert en tant que produit médical, c’est maintenant au tour des étuves pour le chauffage de couvertures IFbw. Ces étuves sont des produits médicaux de classe I selon la directive européenne 93/42/CEE et sont prévues, conformément à leur champ d’application, pour le chauffage de couvertures et de chiffons non stériles.

Pour Stephan Eberlein, directeur du service extérieur de Memmert pour l’Allemagne, un processus strict d’évaluation et de contrôle des appareils essentiellement utilisés dans des cliniques et des hôpitaux, est une évidence. « Concernant la sécurité des patients et du personnel de la clinique, aucun compromis n’est possible », explique-t-il. « Par exemple, une étuve à couvertures ne doit en aucun cas surchauffer », poursuit-il, « pas même s’elle est remplie jusque dans les moindres recoins avec des couvertures et des chiffons, comme cela est malheureusement souvent le cas dans la pratique ».

Pour éviter une surchauffe des tissus en coton en cas de surcharge, la puissance de chauffage est limitée à 80 ℃. Trois capteurs en platine surveillent les températures de surface de l’intérieur, un limiteur de température mécanique interrompt l’alimentation électrique au plus tard à 85 ℃. L’air est brassé en permanence dans l’intérieur fermé hermétiquement et une détection automatique de porte ouverte veille à couper le chauffage et la ventilation si la porte est ouverte.